Le bilan d’infertilité chez la femme

1. Quel est son intérêt ?

Le bilan initial d’infertilité chez la femme consiste à effectuer différents types d’explorations à la recherche de pathologies ovariennes, utérines et/ou tubaires, pouvant expliquer les difficultés de conception du couple.

2. Quelles sont les explorations réalisées dans le cadre du bilan d’infertilité féminin ?

  • Echographie des ovaires

L’échographie des ovaires est réalisée au 3ème jour du cycle menstruel et permet de déterminer le compte folliculaire antral (CFA).

A quoi correspond le CFA ?

Le CFA correspond au nombre de follicules antraux visualisés sur vos deux ovaires et susceptibles d’être recrutés lors de votre traitement de stimulation.
Ainsi, ce compte permet de nous donner des indications sur l’état de votre réserve ovarienne.

De manière générale, il existe 3 types de statut ovarien :
-Réserve ovarienne normale (CFA ≥ 10)
-Insuffisance ovarienne (=réserve ovarienne diminuée) (CFA très faible)
-Syndrome des ovaires micro-polykystique (SOMPK) (CFA très élevé)
Par conséquent, nous adapterons votre traitement de stimulation en fonction de votre statut ovarien.

  • Bilan hormonal

Le bilan hormonal est également réalisé au 3ème jour du cycle menstruel. En concomitance de l’échographie ovarienne, un prélèvement sanguin est effectué au laboratoire et les taux d’hormones : FSH, LH, E2, Progestérone, Prolactine, AMH sont dosés afin d’évaluer votre fonction ovarienne.

De la même manière que le CFA, ces dosages hormonaux nous donnent des indications sur l’état de votre réserve ovarienne et nous permettent d’adapter au mieux le traitement de stimulation qui vous sera proposé.

  • Hystérosalpingographie, examen permettant :

-D’une part, d’évaluer la perméabilité des trompes, prérequis indispensable à la réalisation d’une IIU Consulter l’item correspondant (IIU).
D’autre part, de rechercher une éventuelle pathologie de la cavité utérine (comme par exemple : utérus bicorne, utérus cloisonné, utérus en T) ou une malformation utérine (comme par exemple : polype, adhérences, fibrome).

Comment se déroule l’hystérosalpingographie ?

Cet examen s’effectue dans un centre de radiologie.
La cavité utérine et les trompes sont visualisées à l’aide d’un produit de contraste diffusant progressivement dans les voies génitales. Celui-ci atteint la cavité pelvienne si les trompes sont perméables. Dans le cas où il existe une obstruction tubaire, le produit ne passe pas dans la cavité pelvienne et stagne au niveau de l’obstacle, ce qui permet de l’identifier et de le localiser.

En fonction des résultats obtenus, ce bilan initial d’infertilité pourra être complété par des explorations complémentaires telles qu’une hystéroscopie ou une cœlioscopie si votre gynécologue spécialiste le juge nécessaire.

Prenez RDV dès aujourd’hui en appelant le

04.13.32.02.73

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au

04.13.32.02.73
ou par mail

pma@bioaxiome.com

Prendre rendez-vous

Retrouvez notre centre